La Communauté Urbaine de Bafoussam rend un hommage mérité au patriarche NOUTCHOGOUIN Jean Samuel.

La Communauté Urbaine de Bafoussam rend un hommage mérité au patriarche NOUTCHOGOUIN Jean Samuel.

Décédé le vendredi 11 janvier à Paris en France, C’est le jeudi 14 février 2019 que le corps sans vie de Monsieur NOUTCHOGOUIN Jean Samuel a foulé le sol de la cité capitale régionale de l’Ouest par l’aéroport de Bafoussam- Bamougoum. En bonne place des escales décidées par le comité d’organisation, celle très attendue de la Communauté Urbaine de Bafoussam. Un événement pris avec le plus grand sérieux par le maître des lieux; Emmanuel Nzete qui très tôt le matin du jour-j a fait planter sur l’esplanade de l’hôtel de ville un décor à la fois grand et beau, digne du bâtisseur inégalable qu’aura été le patriarche NOUTCHOGOUIN Jean Samuel. Et c’est vers 16h que la dépouille mortelle de l’illustre disparu franchit l’entrée principale de la Communauté Urbaine de Bafoussam. Elle est illico installée sous une loge minutieusement dressée à cet effet, et devant un important parterre de compatissants au rang desquels les personnels de la municipalité, les chefs de quartier, les chefs de toutes les communautés camerounaises vivant dans la ville, les personnalités membres de la suite officielle de Monsieur le Délégué du Gouvernement, le sous-préfet de Bafoussam 1, le préfet de la Mifi et L’inspecteur Général des Services Régionaux, représentant personnel de Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest. La cérémonie en elle-même va s’ouvrir sur une prière œcuménique dite concomitamment par l’abbé Édouard de la paroisse Saint Barnabe de Kouogouo1 pour l’église catholique romaine, le Révérend pasteur Chamberlain de la paroisse EEC de Mbo pour l’église évangélique du Cameroun et l’imam Arouna de la mosquée centrale. Suivront les interventions de circonstance. Et prenant la parole le premier, le DÉLÉGUÉ du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam indiqué d’entrée de jeu que l’escale que fait la dépouille mortelle de Monsieur NOUTCHOGOUIN à la Communauté Urbaine de Bafoussam est à la fois opportune et largement justifiée. Il est question pour tous les fils et filles de la ville de rendre un hommage mérité, de dire plausiblement leur gratitude et toute leur reconnaissance à l’un des rares survivants de la vieille génération des pionniers qui dès les années 1957 décidèrent de tout mettre en oeuvre pour créer une ville de Bafoussam belle et attrayante par son organisation et importante de part l’intensité de son activité économique. Emmanuel Nzete saluera l’immense oeuvre d’un bâtisseur sans pareil qui plusieurs décennies durant à travaillé sans relâche au rayonnement de sa ville et au bien-être de toutes ses populations. Le premier magistrat municipal a d’ailleurs annoncé que pour qu’il demeure à jamais dans nos mémoires, le nom du patriarche NOUTCHOGOUIN sera attribué à une des principales rues de la ville de Bafoussam. En réponse à Emmanuel Nzete, la représentante de la famille, la fille aînée du défunt, dira Merci, mille fois merci au Délégué du Gouvernement pour toute l’attention et la haute considération accordées à leur père. C’est autour de 17h que les lampions vont s’éteindre sur cette cérémonie funèbre sobre mais hautement symbolique. La dépouille mortelle du patriarche NOUTCHOGOUIN prendra alors la route de son Banjoun natal où elle retournera à la terre de ses ancêtres le samedi 16 février 2019.

Éloge funèbre prononcé par Monsieur NZETE Emmanuel, Délégué du Gouvernement

Partie 1

 

Partie 2

 

Discours de la représentante des enfants

 

Image 2

Image 2 parmi 39

À propos de l’auteur

Service Communication /CUB administrator