Emmanuel NZETE répond au collectif des prétendus « commerçants abusés » par la Communauté Urbaine de Bafoussam

Emmanuel NZETE répond au collectif des prétendus « commerçants abusés » par la Communauté Urbaine de Bafoussam

Depuis le 04 janvier 2019, Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam fait l’objet d’une campagne éhontée de dénigrement, maladroitement ourdie par un certain KENGNI KAYO qui dit agir au nom d’un prétendu collectif des commerçants abusés. La cabale en question est matérialisée par une dénonciation grossière et sauvage contenue dans une sorte de tract que vous trouverez au bas de ce texte.

Face à cette indécence inacceptable, Emmanuel NZETE a tenu à éclairer l’opinion publique à travers une correspondance en bonne et due forme que vous trouverez également au bas de ce texte.

Dénonciation grossière

Dénonciation grossière

     

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 1

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 1

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 2

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 2

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 3

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 3

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 4

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 4  

 

 

 

 

 

Réponse Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Version PDF

 

Explications radiodiffusées de la réponse du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam au sujet des accusations mensongères et grossières d’un soit disant collectif des commerçants abusés

À propos de l’auteur

Service Communication /CUB administrator