Lutte contre le désordre urbain par la formation des moto-taximen : La Communauté Urbaine de Bafoussam fait l’heureuse expérience.

Lutte contre le désordre urbain par la formation des moto-taximen : La Communauté Urbaine de Bafoussam fait l’heureuse expérience.

Ce samedi 17 Novembre 2018, le Délégué du Gouvernement était en visite au lycée bilingue de Bafoussam. Emmanuel Nzété n’y est pas allé pour une visite de courtoisie à la communauté éducative dudit établissement, mais bien pour rassurer les encadreurs et réconforter les 400 moto-taximen que la Communauté Urbaine de Bafoussam venait de former gratuitement 3 mois durant et qui ce jour-là devaient passer des épreuves écrites et pratiques en vue de l’obtention du permis de conduire de catégorie A. Il faut remonter l’échelle du temps pour rappeler que c’est depuis 2010 que le Délégué du Gouvernement a lancé cette vaste opération qui se propose a terme de former 5000 moto-taximen de sa ville. Et comme c’est le cas chaque fois qu’il les a en face de lui, Emmanuel Nzété a  réitéré à l’intention des candidats du jour que son projet de formations gratuites au profit des moto-taximen a pour principal objectif de constituer une  sorte d’armée  pour livrer  une guerre sans merci  au désordre urbain qui a confortablement fait son lit dans la ville de Bafoussam. Il les a invités a être des citadins exemplaires dont les modèles inspirent l’ordre et la discipline des usagers irréprochables qui respectent sans réserve le code de la route, des travailleurs citoyens qui éduquent leurs collègues et sensibilisent tous ceux qu’ils transportent au quotidien sur les bons reflexes et les attitudes citoyennes sans lesquelles la vie en ville n’est pas possible .

 

 

 

 

 

 

 

Rappelons qu’avec cette huitième vague de 400, Emmanuel Nzété porte à près de 3500 le nombre de transporteurs urbains par moto formés par les soins de sa municipalité.

À propos de l’auteur

cubafoussam administrator