Archives de catégorie Général

Bitumages des routes par la technique du béton compacté au rouleau.

La Communauté Urbaine de Bafoussam rend un hommage mérité au patriarche NOUTCHOGOUIN Jean Samuel.

Décédé le vendredi 11 janvier à Paris en France, C’est le jeudi 14 février 2019 que le corps sans vie de Monsieur NOUTCHOGOUIN Jean Samuel a foulé le sol de la cité capitale régionale de l’Ouest par l’aéroport de Bafoussam- Bamougoum. En bonne place des escales décidées par le comité d’organisation, celle très attendue de la Communauté Urbaine de Bafoussam. Un événement pris avec le plus grand sérieux par le maître des lieux; Emmanuel Nzete qui très tôt le matin du jour-j a fait planter sur l’esplanade de l’hôtel de ville un décor à la fois grand et beau, digne du bâtisseur inégalable qu’aura été le patriarche NOUTCHOGOUIN Jean Samuel. Et c’est vers 16h que la dépouille mortelle de l’illustre disparu franchit l’entrée principale de la Communauté Urbaine de Bafoussam. Elle est illico installée sous une loge minutieusement dressée à cet effet, et devant un important parterre de compatissants au rang desquels les personnels de la municipalité, les chefs de quartier, les chefs de toutes les communautés camerounaises vivant dans la ville, les personnalités membres de la suite officielle de Monsieur le Délégué du Gouvernement, le sous-préfet de Bafoussam 1, le préfet de la Mifi et L’inspecteur Général des Services Régionaux, représentant personnel de Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest. La cérémonie en elle-même va s’ouvrir sur une prière œcuménique dite concomitamment par l’abbé Édouard de la paroisse Saint Barnabe de Kouogouo1 pour l’église catholique romaine, le Révérend pasteur Chamberlain de la paroisse EEC de Mbo pour l’église évangélique du Cameroun et l’imam Arouna de la mosquée centrale. Suivront les interventions de circonstance. Et prenant la parole le premier, le DÉLÉGUÉ du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam indiqué d’entrée de jeu que l’escale que fait la dépouille mortelle de Monsieur NOUTCHOGOUIN à la Communauté Urbaine de Bafoussam est à la fois opportune et largement justifiée. Il est question pour tous les fils et filles de la ville de rendre un hommage mérité, de dire plausiblement leur gratitude et toute leur reconnaissance à l’un des rares survivants de la vieille génération des pionniers qui dès les années 1957 décidèrent de tout mettre en oeuvre pour créer une ville de Bafoussam belle et attrayante par son organisation et importante de part l’intensité de son activité économique. Emmanuel Nzete saluera l’immense oeuvre d’un bâtisseur sans pareil qui plusieurs décennies durant à travaillé sans relâche au rayonnement de sa ville et au bien-être de toutes ses populations. Le premier magistrat municipal a d’ailleurs annoncé que pour qu’il demeure à jamais dans nos mémoires, le nom du patriarche NOUTCHOGOUIN sera attribué à une des principales rues de la ville de Bafoussam. En réponse à Emmanuel Nzete, la représentante de la famille, la fille aînée du défunt, dira Merci, mille fois merci au Délégué du Gouvernement pour toute l’attention et la haute considération accordées à leur père. C’est autour de 17h que les lampions vont s’éteindre sur cette cérémonie funèbre sobre mais hautement symbolique. La dépouille mortelle du patriarche NOUTCHOGOUIN prendra alors la route de son Banjoun natal où elle retournera à la terre de ses ancêtres le samedi 16 février 2019.

Éloge funèbre prononcé par Monsieur NZETE Emmanuel, Délégué du Gouvernement

Partie 1

 

Partie 2

 

Discours de la représentante des enfants

 

Image 1

Image 1 parmi 39

CONCOURS REGIONAL D’HYGIENE ET DE SALUBRITE PUBLIQUE EDITION 2018 A L’OUEST : LA COMMUNAUTE URBAINE ET LA VILLE DE BAFOUSSAM COUVERTES DE LAURIERS

Depuis de longues années, les services du Gouverneur de la Région de l’Ouest organise en début d’année et sous la responsabilité d’un comité ad-hoc présidé par le Gouverneur lui-même, un concours régional dédié essentiellement aux questions d’hygiène et de salubrité publiques à travers les huit villes capitales départementales de la Région. Il s’agit globalement de jauger pour les en encourager les efforts consentis pendant l’année écoulée par les Communes de l’Ouest afin de maintenir leurs circonscriptions respectives dans un état de propreté et de salubrité irréprochable. Sur cette voie, le comité d’organisation travaille dans le sens de déterminer au bout du compte l’école primaire ou maternelle la plus propre, idem pour l’établissement scolaire relevant du secondaire, le plus beau village, le marché le mieux organisé et surtout la ville la plus belle et propre de la Région de l’Ouest. Il faut souligner cependant que pour l’édition 2019, le comité d’organisation conduit par le Gouverneur AWA FONKA Augustine a innové en ajoutant aux paniers des structures et autres organisations à évaluer, les formations sanitaires et les associations des mototaximen. Il est tout aussi important de souligner et à très grand trait qu’après avoir rempilé cinq années consécutives(2011,2012,2013,2014 et 2015) au peloton de tête des villes les plus belles et propres de l’Ouest, la ville de Bafoussam n’est plus en compétition dans cette rubrique.

En place pour la photo de famille

Image 1 parmi 20

            Et pour revenir à l’édition 2018, indiquons comme de tradition, c’est la salle des banquets des services de Monsieur le Gouverneur  qui a servi de cadre à la grand messe ; c’était le mardi 29 janvier 2019 au cours d’une cérémonie très courue couplée à la présentation des vœux au maître des lieux. Au terme des résultats qui en constituaient le point culminant, le département de la Mifi et la Communauté Urbaine de Bafoussam ont littéralement dicté leur loi aux sept autres départements en s’arrogeant le gros des prix et trophée mis en jeu, on retient donc que pour le compte de l’année 2018, le plus beau village est de l’ouest et est dans la Mifi, et c’est le village BASSEHANG dans le groupement Bapi (la deuxième consécration consécutive) ; de même, le marché central de Bafoussam s’est illustré pour la cinquième année d’affilé comme le marché le mieux organisé de l’Ouest. Le lycée Bilingue de Baleng toujours dans la Mifi est l’établissement scolaire le plus salubre tandis que le centre de santé de Djunang est la formation sanitaire la plus propre de toute la Région pour le compte de l’année 2018. La ville et la Communauté Urbaine de Bafoussam ont également remporté deux prix d’excellence, le premier pour leur deuxième place au classement des établissements scolaires primaires les plus salubres(à travers l’école Charles et Juliette) le deuxième prix et pour récompenser leur troisième rang au classement des associations des mototaximen avec ATUM (Association des Transporteurs Urbains par Moto de la ville de Bafoussam). Mais la cerise sur le gâteau aura été sans aucun doute, le prix spécial du jury attribué à la Communauté Urbaine de Bafoussam et à son Délégué pour les efforts remarquables consentis inlassablement toute l’année 2018 afin de maintenir la ville de Bafoussam dans un état de beauté et de propreté satisfaisant, et cela malgré les nombreux travaux de voirie engagés ça et là. Des travaux de constructions de routes et d’embellissement de la ville, qui ajoutés aux nombreux projets de construction des équipements marchands feront de la ville de Bafoussam un candidat particulièrement redoutable pour l’édition 2019. Just wait and see.

 

Actualité en perspective

Ce jeudi 31 janvier 2019 à 15h précises, le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam donne une importante communication dans la salle des actes de sa municipalité. À travers cette traditionnelle sortie médiatique, Emmanuel NZETE va présenter le bilan de la Communauté Urbaine de Bafoussam pour l’année écoulée et son plan de campagne des travaux pour l’exercice 2019. Sont conviés à cette importante rencontre, outre les hommes et femmes de tous les médias locaux et nationaux, tous les chefs de quartiers installés sur le périmètre urbain, les chefs de toutes les communautés camerounaises vivant dans la ville de Bafoussam, mais aussi les représentants des commerçants exerçant dans les marchés communaux auxquels il faut ajouter les responsables de l’association des mototaximen.

Emmanuel NZETE répond au collectif des prétendus « commerçants abusés » par la Communauté Urbaine de Bafoussam

Depuis le 04 janvier 2019, Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam fait l’objet d’une campagne éhontée de dénigrement, maladroitement ourdie par un certain KENGNI KAYO qui dit agir au nom d’un prétendu collectif des commerçants abusés. La cabale en question est matérialisée par une dénonciation grossière et sauvage contenue dans une sorte de tract que vous trouverez au bas de ce texte.

Face à cette indécence inacceptable, Emmanuel NZETE a tenu à éclairer l’opinion publique à travers une correspondance en bonne et due forme que vous trouverez également au bas de ce texte.

Dénonciation grossière

Dénonciation grossière

     

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 1

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 1

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 2

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 2

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 3

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 3

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 4

Réponse du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Page 4  

 

 

 

 

 

Réponse Délégué du Gouvernement auprès de la CUB Version PDF

 

Explications radiodiffusées de la réponse du délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam au sujet des accusations mensongères et grossières d’un soit disant collectif des commerçants abusés

FESTIVAL DE LA VILLE DE BAFOUSSAM 2018 : La 5è édition a tiré ses rideaux

La cinquième édition du Festival de la ville de Bafoussam démarrée le 21 Décembre dernier a tiré ses rideaux en beauté ce Dimanche 06 Janvier 2019 après dix sept jours d’intenses activités socioculturelles et commerciales.  C’était au cours d’une cérémonie de clôture à laquelle prenait part, le Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam, Emmanuel Nzete, parrain de cet évènement qui a apporté un plus aux activités prévues ça et là pour animer la ville de Bafoussam pendant les fêtes de fin d’année comme à l’accoutumée.

 En attendant le bilan chiffré des activités menées pendant cette foire, on peut déjà se réjouir des animations diverses dont les chants choraux, les concours de danse, l’élection Miss Febaf, les expositions ventes de produits divers tant industriels qu’artisanaux, les jeux et  la gastronomie. De même, on peut déjà dire sans risque de se tromper qu’il y aura eu plus de participants en 2018 qu’à la 4è édition au vu du taux d’occupation des stands mis à la disposition des potentiels exposants.

Le président du comité d’organisation et promoteur de ce Festival de la ville de Bafoussam  Patrick TSAKEM annonce d’autres rendez-vous similaire sur le même site les 9, 10 et 11 Février 2019 (Fmete de la jeunesse)  tout comme les 7 et 8 Mars 2019 (Journée de la femme)  en prélude à la 6è édition de FEBAF annoncée en Décembre 2019 au même lieu.

 

Alphonse TEUBISSI BOUHAM

Mot de clôture de Monsieur NZETE Emmanuel, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam 

LA COMMUNAUTE URBAINE DE BAFOUSSAM DONNE DU SOURIRE AUX PERSONNES SOCIALEMENT VULNERABLES

La 9è édition de leur fête a eu lieu le Vendredi 28 Décembre 2018 à l’hôtel de ville de Bafoussam

 

L’esplanade de la communauté urbaine de Bafoussam grouillait de monde le vendredi 28 Décembre 2018. Ils sont venus des quatre coins du département de la Mifi pour répondre à l’appel de cœur du Délégué du Gouvernement habitué à dédier chaque fin d’année une grande fête aux personnes nécessiteuses de sa ville.

Pour cette neuvième célébration des fêtes de noël 2018 et de nouvel an 2019 avec les veuves, les orphelins ; les déplacés suite à la crise anglophone du nord-ouest et du sud-ouest et les personnes vivant avec un handicap, Emmanuel NZETE le délégué du Gouvernement auprès de la CUB a pensé la coupler à la cérémonie de remise des permis de conduire catégorie A aux transporteurs urbains par moto formés avec le soutien de la CUB et à la célébration des mariages collectifs toujours au profit de cette dernière catégorie de citoyens.

Quatre allocutions ont ponctués la phase protocolaire de cette fête à savoir celle de bienvenue du Délégué du Gouvernement auprès de la CUB, du porte parole des bénéficiaires, de la marraine de l’association des transporteurs urbains par moto de la vile de Bafoussam, du Secrétaire Général-adjoint des services du Premier Ministre  représenté  par son épouse Léa Nguihe Kante et celle du Gouverneur de la Région de l’ouest parrain de cette édition.

Au demeurant, trente couples dont un polygame ont reçu leurs actes de mariages assortis des présents offerts par la CUB, près de quatre cent transporteurs urbains par moto déclarés admis au terme des épreuves écrites et pratique de leur examen ont reçu leurs permis de conduite de leur catégorie et plus de deux mille quatre cent veuves, orphelins, déplacés du nord-ouest et du sud-ouest, les personnes vivant avec le handicap sont repartis de la communauté urbaine avec un large sourire du fait des présents reçus assortis des frais de transport pour les personnes dites handicapées. 

Le Délégué du Gouvernement au vu des encouragements reçus des bénéficiaires et même la haute hiérarchie administrative a d’ores et déjà donné  rendez-vous en décembre 2019 pour la dixième édition si Dieu le veut.

 

                                                                                           Alphonse TEUBISSI BOUHAM à Bafoussam

Mot de clôture de Monsieur NZETE Emmanuel, Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam

 

Mot de clôture de Monsieur AWA FONKA Augustine, Gouverneur de la Région de l’Ouest

Cérémonie de clôture des Dixiades Bafoussam 2018 : Défilé des délégations.

Les lampions se sont éteints sur la sixième édition des jeux nationaux baptisés Dixiades ce vendredi 21 décembre 2018. Ici au stade omnisports de Bafoussam Toket qui accueillait la cérémonie, le DÉLÉGUÉ du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam, Emmanuel Nzete remet le drapeau des jeux au président du Comité National olympique et sportif du Cameroun, le Colonel Kalkaba Malboum. Le Rendez vous est pris en 2020 à Bamenda pour la septième édition.

Clôture des Dixiades Bafoussam 2018. Photo souvenir. De gauche vers la droite: le président du CNOSC, le Colonel Kalkaba Malboum; le DÉLÉGUÉ du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bamenda( hôte de la prochaine édition ), le Ministre Grégoire Owona, coordinateur général des jeux; le DÉLÉGUÉ du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam, Emmanuel Nzete ; et le président du CROSC/Ouest.

LANCEMENT OFFICIEL DE LA SIXIÈME ÉDITION DES DIXIADES A BAFOUSSAM

Les 6e jeux dixiades  2018 de Bafoussam sont lancés. Le stade omnisports de Bafoussam Kouhekong a servi de cadre ce samedi 15 Décembre à la cérémonie de lancement officiel sous la présidence de Monsieur ELUNG PAUL CHE Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République et Représentant Personnel du Chef de l’état S.E. Paul BIYA.

Quatre allocutions ont ponctué la phase protocolaire de cette fête sportive biennale dont la dernière édition a eu lieu en 2016 à Ebolowa dans la région du Sud. Le public a suivi tour à tour le mot de bienvenue du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam Emmanuel Nzete, les allocutions du Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale Grégoire OWONA par ailleurs président du comité d’organisation de ces jeux, et celle du Colonel KALKABA Malboum président du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC) puis le discours d’ouverture de représentants personnel du Chef de l’état.

Parmi les personnalités présentes outre les intervenants :

  • Le Sultan roi des Bamoun Ibrahim MBOMBOUO NJOYA ,
  • L’Ambassadeur itinérant  Roger Albert MILLA ,
  • Le Gouverneur de la Région de l’Ouest (AWA FONKA Augustine),
  • Le Gouverneur du Nord-ouest (TCHOFO LELE l’Afrique),
  • le MINDHU (Jean-Claude MBWENTCHOU),
  • le MINTP ( Emmanuel NGANOU DJOUMESSI),
  • le MINRESI (Madeleine TCHUINTE),
  • le MINSEP ( Pierre Ismael BIDOUNG MPKWATT),
  • le SGA-PM (Pascal NGUIHE KANTE) entre autres et  un public nombreux.

 

Fin de ces 6e  jeux dixiades de Bafoussam le 21 Décembre 2018.

MOT DE BIENVENUE DU DELEGUE DU GOUVERNEMENT AUPRES DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BAFOUSSAM A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE LANCEMENT DES DIXIADES 2018 A BAFOUSSAM. BAFOUSSAM LE 15 DECEMBRE 2018.